bio  . Liens.    E-mail  

Frédérique Fourquet

 
Huiles sur toile
dessins
Aquarelles
Une Recherche dans l’abstraction.
Une ‘façon de regard ‘de s’ouvrir au monde
Abstraire, c’est extraire…
Dégager le poétique, la chair du monde,
Le son intérieur d’une forme couleur ou couleur forme et ce qu’elle provoque en nous d’émotion,dans leur transparence, leur matière, leur mobilité.


 

derniers tableaux,
septembre 2015


 

Ca ne représente rien, ça présente, c’est présent…Donc, une présence. Pas un objet – fut-il beau – qu’on accroche au mur….
Présence au monde, présence du monde.
Dans l’espace blanc de la toile, « l’œuvre au noir » commence…Axe vertical énergique à partir duquel s’engendrent les couleurs, puissantes ou affaiblies, expansives ou éclatées,
toujours sans cloisonnements géométriques, mais dans le lien, fut-il contrasté ou inattendu.
On peut y voir tout ce que l’on veut, mais en particulier l’essentiel, les éléments du monde et la joyeuse (ou terrible) dramaturgie de l’existence.

Et puis le mouvement…vertical d’abord : ascension et descente, élévation et profondeur.
Sortons non pas de ce « bas monde » - qui veut faire l’ange fait la bête- mais de « ce plat monde »…
Ce plat monde fait de remplissage horizontal, à hauteur d’homme essoufflé, qui veut en avoir plein les yeux et pour son argent….
Ici, à l’horizon de l’horizontalité, l’horizon justement…. Un peu d’air et de vide, s’il vous plait, que l’on respire et meure, s’il le faut…
Que la toile rappelle le vide qui présida à sa naissance, pour pouvoir renaître….

Plutôt la promesse de l’aube que l’accablement de la forme.

                                                                              Paul Cros